Réflexologie

Réflexologie

La réflexologie(*) Ingham (Eunice Ingham, physiothérapeute américaine) se centre sur une zone particulière du corps, le pied ou la main, reflet de tout le corps. Cette approche agit sur la personne toute entière, via les terminaisons nerveuses, pour la soulager, la fortifier, la préparer (à titre préventif à chaque changement de saison, lors d’un tournant de vie, de la libération d’une situation traumatique, avant (et après) une opération, un examen…) et pour la maintenir dans son état d’équilibre appelé « homéostasie ».
Le réflexologue appuie sur certains points pour libérer des tensions, des blocages ou des peurs.
Cette approche est utilisée dans tous les pays d’Asie. Elle existe aussi en Egypte depuis des millénaires. On a retrouvé dans la tombe d’Ankhamahor - un illustre physicien - des hiéroglyphes représentant deux personnages en train de se faire traiter les mains et les pieds. Le patient dit : « ne me fais pas mal » ; le praticien répond : « je ferai en sorte que tu me remercies ».

Le praticien peut également vous proposer une réflexologie faciale (Dien’ Cham’)

Les indications de la réflexologie sont nombreuses. Elle a un effet bénéfique sur :
- Le drainage des toxines, en améliorant les circulations sanguine et lymphatique
- La diminution du stress, des tensions et de la fatigue,
- L’amélioration du sommeil et de l’endormissement
- La régulation des problèmes liés au cycle féminin,
- Le soulagement des troubles psychiques, émotionnels et physiques, au plan
osseux, musculaire et nerveux (cardiovasculaire, lymphatique, respiratoire,
digestif, urinaire, endocrinien, gynécologique et sur les organes des sens).

La réflexologie agit seule ou conjointement avec un traitement allopathique. Elle apporte une sensation de relaxation profonde.

(*) Le praticien en réflexologie n’établit aucun diagnostic médical, ne prescrit ni ne soigne. Il ne demande jamais de suspendre un traitement. Les séances ne se substituent en aucun cas à la consultation d’un professionnel de santé.